Le couple Hygge, l’art d’être heureux

18 janvier 2020
, 0 Comments

Le couple hygge est bien dans ses baskets. Par tous les temps et en toute saison, il se sent heureux. Même si la vie n’est pas toujours facile, que le travail est stressant, que d’autres soucis s’ajoutent à son quotidien, il garde le courage de se sentir bien pour profiter des meilleurs moments. Mais quel est donc son secret ?

Le couple Hygge est très inspiré du mode de vie nordique, et plus précisément de l’art de vivre des Danois. Écrivant dans sa dernière autobiographie « Ma vie est un beau conte de fées, riche et heureux », Hans Christian Andersen, « le bon, l’aimable poète danois »*, ne se doutait pas, qu’un jour, son pays serait lui aussi, classé parmi les plus heureux du monde…

Le Danemark arrive en effet deuxième, après la Finlande, au classement des habitants les plus heureux du monde en 2019. Ce sont les résultats du « World Happiness Report » (Rapport sur le bonheur dans le monde) à la demande des Nations Unies.

Copenhague (Danemark)

La France quant à elle s’essouffle au 24ème rang, derrière le Mexique et juste devant Taïwan. Un rapport qui pointe des inégalités face au bonheur, dans le monde, en même temps qu’une situation alarmante dans certains pays, face au stress.

C’est ce que souligne le professeur de psychologie, Richard Davidson**, lors d’une conférence sur le bien-être, qui déplore une réduction très importante du bonheur dans certains pays, au cours de ces dix dernières années. On observe notamment une augmentation des dépressions chez les adolescents américains, et particulièrement chez les filles. Cette tendance est également constatée dans les pays occidentaux. Actuellement aux Etats-Unis, le taux de suicide a plus que doublé, explique t-il : plus d’un adolescent par jour se suicide.

Pas étonnant alors que le Hygge intéresse de plus en plus de monde. Le Royaume-Uni l’enseigne dans l’une des ses universités. En visite au Danemark, des reporters arrivent du monde entier pour percer le mystère Hygge. Quelle est donc la recette du bonheur du peuple danois ? On l’interroge, on la décortique, on s’en inspire… pour avoir, nous aussi, notre part de bonheur.

Faire connaissance avec le Hygge

Hygge ( prononcer HOO-GA) est un mot d’origine norvégienne qui signifie « bien-être ».

Ça commence bien, n’est-ce pas ?

En fait, il descend de hug, qui vient d’un autre mot : hugge, qui signifiait dans les années 1560 « prendre dans ses bras », explique Meik Wiking, directeur de recherche sur le bonheur à Copenhague, et auteur d’un livre sur le Hygge***.

Il décrit le Hygge comme un état d’esprit profondément ancré chez les Danois. Ils parlent, sentent, écoutent, mangent, voient, pensent hygge. A tel point que le mot se décline dans toutes les conversations, à tout propos. Pour décrire une bonne soirée ou un bon moment passé ensemble, on évoque une soirée hyggeligt. On partage ensemble des activités hyggelige qui nous détendent dans un hyggekrog, un coin douillet que l’on a aménagé chez soi.

En bon couple hygge, n’hésithez donc pas à vous prodiguer un hyggecâlin pour une soirée hyggeligt en amoureux, à la maison…

Car, nous l’avons vu, prendre dans ses bras est l’une des notions essentielles, à l’origine de la conception du hygge. Bien qu’il ne concerne pas uniquement les amoureux et qu’il s’adresse à l’ensemble des personnes de notre entourage, le câlin nous rappelle l’importance du toucher, du contact bienveillant et d’une présence chaleureuse.

L’  « hormone du câlin » ou « hormone de l’amour »

Embrasser, caresser, prendre dans nos bras… le toucher est une source de bien-être au quotidien. Ces gestes doux et tendres que nous nous prodiguons les uns envers les autres, libèrent de l’ocytocine dans notre corps, une hormone qui nous rend heureux, réduisant le stress, la peur, et la douleur, qui stagnent au fond de nous.

Le couple hygge avec les autres

Pour le couple hygge, si le plaisir d’être à deux est très important, celui de partager fréquemment des moments entre amis ou avec la famille l’est tout autant. C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques essentielles du bonheur, selon les Danois : 78% de la population danoise passe du temps avec les amis, les familles ou les collègues, au moins une fois par semaine.

Le niveau de bonheur se mesure donc en grande partie au degré d’harmonie des relations sociales que nous entretenons avec les autres.

C’est ce que laisse apparaître le rapport mondial sur le bonheur, diligenté par les Nations Unies : les personnes les plus satisfaites de leurs relations sociales sont également les plus heureuses.

L’égalité

Pour les Danois, il existe des valeurs essentielles, indissociables de ces moments de convivialité. Prévenance, partage, égalité : dans une soirée hyggelig, on ne se met pas en avant plus que les autres, en monopolisant la conversation. On prépare le repas ensemble, on partage les corvées… « L’égalité est un élément important du hygge. » explique Meik Wiking.

La sécurité, la clé du bonheur ?

L’égalité, un principe qui contribue au sentiment de sécurité, autre critère incontournable du bonheur : une priorité majeure au Danemark. Donner et recevoir du soutien, savoir que l’on peut compter sur les autres, qu’ils ne nous laisseront pas tomber, se sentir entendu et compris, c’est aussi cela le hygge. En transparence, sous ces belles intentions, nous reconnaissons la merveilleuse empathie, une compétence que l’on enseigne dans les écoles danoises.

Serait-ce pour cela que la confiance est si naturelle au Danemark ?

Confiance, sécurité, partage des tâches, égalité, empathie… nous commençons à mieux comprendre la recette du bonheur pour le couple hygge.

Si l’on rajoute à cela, les petits bonheurs tout simples du moment présent, la pleine conscience, la gratitude, le confort, le plaisir d’un bon goûter ou d’un bon repas, les balades à vélo… nous avons alors réunis les ingrédients essentiels pour réaliser le couple hygge le plus heureux du monde !

Louer une petite maison au bord de la mer, en hiver, pour se balader dans les dunes, marcher sur la plage, partir en bateau sous la pluie, le nez au vent…

Quelques moments Hygge… 

  • Etre bien en compagnie de l’autre. Parler d’un sujet qui nous passionne ou nous émerveille. Refaire le monde ou profiter du silence. Dans un moment paisible, juste écouter le vent ou la pluie qui tombe à l’extérieur. Se sentir bien au chaud à l’intérieur, en regardant les étincelles du feu de bois qui crépite dans la cheminée. S’enrouler dans un plaid, avec une boisson chaude qui fume doucement…
  • Allumer une bougie et regarder sa flamme vaciller tranquillement dans l’air. Oublier tout le reste, rester dans la flamme…(Penser à bien aérer la pièce après : les bougies produisent de la suie, nocive pour la santé. Choisissez de préférence des bougies bio essentiellement composées de cire.)
  • Préparer un gâteau à deux dans une tenue décontractée. Profiter de sa bonne odeur appétissante qui se répand dans la maison quand on le sort du four. Le déguster avec une boisson chaude dans un hyggekrog.
  • Passer de vrais week-ends à deux, sans travail, sans ordinateur, sans mobile.
  • Rendre visite à des amis ou recevoir sa famille. Passer du temps agréable avec eux. Créer un climat chaleureux, douillet et accueillant. Etre soi-même, et complètement détendu. Étendre sa zone de confort dans un moment convivial avec les autres.

Un week-end très hyggelige en amoureux

Le couple hygge prévoit de mettre dans sa valise : pour chacun(e)

Des bougies, une boîte de chocolats, son thé ou son café préféré, un bon bouquin, un bon film, un jeu de société, de la confiture, une bonne paire de chaussettes en laine, un pull chaud, une écharpe, un carnet dans lequel il (elle) notera ses meilleurs moments hygge, une belle couverture bien douillette, du papier et un stylo pour écrire une lettre d’amour à son(sa)partenaire, sa musique préférée.

Déroulé du week-end…

Le couple Hygge  a loué une petite maison au bord de la mer, en hiver, pour se balader dans les dunes, marcher sur la plage, partir en bateau sous la pluie, le nez au vent, puis revenir au chaud et se lover dans une couverture, près d’un bon feu de cheminée, en dégustant des crêpes à la confiture, avec un thé fumant…

Il est bien sûr tout à fait possible, pour le couple Hygge, de remplacer le bord de la mer par un autre endroit de notre belle nature : campagne, montagne, forêt… l’essentiel est de pouvoir profiter de moments simples et ressourçants, pour se détendre totalement dans un lieu naturel, où l’on peut faire l’expérience du moment présent, en pleine conscience et en parfaite harmonie avec notre partenaire, rempli(e) de gratitude pour ces instants merveilleusement hyggeligt…

*C’est ainsi que le désignait Alexandre Dumas

**Richard Davidson : Fondateur et président du Center for Investigating Healthy Minds, un laboratoire de recherche universitaire du Waisman Center

***Meik Wiking : Le livre du Hygge, Editions First

L’empathie, la sécurité, l’égalité, le partage… les secrets du couple hygge

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.