1 secret que les hommes doivent connaître sur le clitoris

18 mai 2017
, 2 Comments

1 secret à connaître sur le clitoris. Un secret essentiel pour comprendre le plaisir féminin. Orgasme vaginal ou clitoridien ? De quoi s’agit-il exactement ? Le grand vide des études scientifiques sur la question ne nous apportent pas beaucoup de réponses. Le mieux est encore d’interroger la première concernée sur le sujet : la femme.

1 secret sur le clitoris pour permettre aux hommes de mieux connaître la femme. Le clitoris, le connaît-on vraiment ? Si le pénis est bien connu dans son fonctionnement et son anatomie, il n’en est pas de même pour cet organe exclusivement dédié à la jouissance féminine. Longtemps ignoré par nos dictionnaires et nos manuels scolaires, on commence à peine à révéler son importance et son anatomie.  Pour combler les lacunes affligeantes sur cet organe du plaisir féminin, la chercheuse indépendante en sociologie, Odile Fillod a d’ailleurs fabriqué un clitoris en 3D. Entre le pénis et le clitoris, pas de différence, explique t-elle  « L’homologue féminin du pénis est le clitoris, il a la même origine embryologique, fonctionne de la même manière et joue le même rôle dans le plaisir sexuel. » 1 secret bien gardé par les détracteurs du plaisir féminin.

Même origine, même fonctionnement, mêmes effets. Ainsi, quand l’homme atteint l’orgasme avec son pénis,  la femme l’atteint avec son clitoris. En effet, le clitoris est la zone la plus érogène du corps féminin. Son gland serait pourvu de 8000 terminaisons nerveuses. C’est pour cette raison que sa stimulation est la meilleure source de jouissance pour les femmes.

 

Un orgasme capricieux

Or, une étude réalisée en 2011 sur le site de l’Observatoire international du couple, sous la direction de Philippe Brenot (psychiatre, anthropologue et thérapeute de couple), montre que les femmes n’obtiennent pas très souvent l’orgasme lors des rapports sexuels. Parmi celles interrogées, 17% atteignaient toujours l’orgasme et 56% souvent. A noter que la moitié des femmes avouaient avoir déjà simulé la jouissance.

La difficulté de jouir peut avoir des causes multiples. Selon son histoire personnelle, sa culture, la perception de son propre corps, la femme, s’autorise ou pas, le plaisir et la jouissance sexuelle.

 

Qui sont ces femmes qui jouissent librement ?

L’anthropologue Helen Fischer explique que ce sont les femmes capables de prendre leur sexualité et leur plaisir en main qui sont les plus aptes à jouir. Elles connaissent bien les angles et les positions favorables à leur orgasme et n’hésitent pas à  guider leur partenaire.

La position bien connue de la cavalière, par exemple, permet à la femme, placée au-dessus de son partenaire, d’être en contact avec la verge. Car, comme le pénis, le clitoris a besoin d’être stimulé pendant l’acte sexuel. Non, la pénétration, même si elle est source de plaisir, ne produit pas l’orgasme féminin. Voilà 1 secret qui, pour ceux qui l’ignoraient encore,  est à prendre en compte dans leurs futurs ébats.

 

L’orgasme féminin est essentiellement dû à la stimulation du clitoris.

 

Il faut en finir avec le mythe de l’orgasme vaginal. C’est, entre autre, ce qui participe à une certaine mésentente sexuelle entre l’homme et la femme.  L’homme veut donner un plaisir impossible à la femme… qui culpabilise de ne pouvoir l’atteindre. En effet, d’après ce que disent les femmes, les sexologues constatent que presque toutes les femmes obtiennent un orgasme clitoridien. En revanche, un tiers seulement connaîtrait l’orgasme vaginal. Il n’existe par ailleurs aucune recherche sérieuse sur le sujet. Les connaissances actuelles ne permettent pas de valider la réalité de l’orgasme vaginal.

 

Le clitoris, l’unique voie de l’orgasme

Une étude, publiée le 6 octobre 2014 dans la revue Clinical Anatomy, le confirme en démontrant  que l’orgasme féminin est essentiellement dû à la stimulation du clitoris. Lors de la pénétration,  l’orgasme est lié au fait que le pénis comprime et stimule le clitoris.

S’il existe un plaisir vaginal, c’est celui d’être pénétré et de partager cette rencontre intime et fusionnelle des corps, sorte de matérialisation  du besoin de complétude. Messieurs, cessez donc de chercher le point du vagin qui fera jouir votre partenaire. Parlez plutôt avec elle et demandez lui  comment elle atteint l’orgasme. Sachez que si le clitoris n’est pas suffisamment et correctement stimulé, l’orgasme ne viendra pas.

 

Les stimulations clitoridiennes

Selon les femmes et leurs envies, Il existe diverses stimulations qui peuvent le favoriser : la masturbation pendant l’acte sexuel, le cunnilingus, le frottement des deux sexes l’un contre l’autre et toutes les positions qui permettent à la femme d’exercer des petites pressions sur son gland en érection.

Ce qui est sûr, c’est que chaque femme est différente. Quand vous faites l’amour avec votre partenaire,  dites vous que vous avez entre les mains une œuvre unique, un joyau inimitable. Chaque femme est originale. Sans généralités, intéressez-vous à votre femme en particulier. Vous avez une œuvre originale dans votre vie, profitez-en ! découvrez-là, explorez-là, interrogez-là. Partagez ensemble vos désirs, vos envies, vos découvertes..

Et si l’orgasme n’a pas lieu ? Ni honte, ni culpabilité ! Il existe de multiples plaisirs sensuels. L’orgasme n’est pas obligatoire. L’amour n’est pas une performance. L’essentiel est d’être ensemble, de partager un moment de belle complicité à deux.

A vous de créer ensemble vos partitions hédoniques.

À vous de jouer les amoureux !

2 reflexions sur : “1 secret que les hommes doivent connaître sur le clitoris”

  • Bien d’accord avec cet article, je pense que la sexualité des femmes est sous-exploitée bien souvent, par manque de connaissance, timidité ou parce que nous n’osons pas revendiquer notre droit à la jouissance et au plaisir…

    • Tout à fait Betty. Le chemin est encore long pour nous émanciper de nos conditionnements culturels.
      Merci pour ton commentaire éclairé.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.