Gel lubrifiant, on l’utilise à tout âge.

30 octobre 2016
, 0 Comments

Gel lubrifiant… loin des idées reçues, ce ne sont pas principalement les femmes de plus de 50 ans qui l’utilisent. Une grande enquête réalisée par e-santé a révélé que près de 39% des femmes âgées de 36 ans en moyenne utilisent un gel lubrifiant. Pourquoi sommes-nous donc si nombreuses à utiliser un lubrifiant? Quels sont les avantages et inconvénients des différents types de lubrifiants qui existent actuellement sur le marché ? Petit tour d’horizon pour se faire une idée.

En général, si la femme utilise un gel lubrifiant, c’est qu’elle ressent une douleur au moment du rapport sexuel et notamment lors de la pénétration du pénis dans le vagin. Quand une relation sexuelle apporte plus de douleur que de plaisir, il est bon de trouver rapidement une solution. Ne pas y prêter attention risque de nous conduire vers un repliement et nous priverait de ces délicieux moments d’échange et de partage avec notre partenaire. La principale raison d’une douleur lors d’un rapport sexuel est liée à une sécheresse vaginale. C’est une gêne courante, alors inutile de culpabiliser et intéressons-nous de plus près à la question.

Lorsque les vaisseaux sanguins n’apportent pas suffisamment d’eau, la lubrification est insuffisante.

La lubrification vaginale est stimulée par le désir. L’excitation sexuelle produit une sécrétion en grande partie constituée d’eau. C’est ce qui contribue à lubrifier les parois du vagin. Toutefois, lorsque les vaisseaux sanguins n’apportent pas suffisamment d’eau, la lubrification est insuffisante. C’est ce qui produit cet inconfort lors du rapport sexuel qui peut devenir douloureux.

 

Sécheresse vaginale : des causes multiples

La sécheresse vaginale concerne beaucoup de femmes et peut avoir plusieurs causes : mycose vaginale chez la jeune femme, anxiété avant le rapport, manque de désir ou encore baisse d’œstrogènes à la ménopause. Dans ces cas, utiliser un lubrifiant est un geste essentiel pour un rapport confortable et harmonieux. A condition d’être utilisé en respectant sa durée et une dose correcte, Il procure aussi plus de plaisir lors des caresses intimes. Beaucoup de femmes ignorent qu’un gel lubrifiant peut s’appliquer au moins une heure avant le rapport. Cela peut lever inhibitions, maladresses ou fâcheux contretemps dans le feu de l’action. et donc favoriser une plus grande spontanéité sexuelle.

A base d’eau, de silicone ou d’huile, beaucoup de formules existent.

La lubrification  artificielle  permet de  pallier  à l’insuffisance de la lubrification naturelle. A base d’eau, de silicone ou d’huile, beaucoup de formules existent. Elles ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients et se choisissent selon le contexte.

3 types de lubrifiants que l’on peut trouver en pharmacie, sur internet ou en grande surface.

 

Le gel lubrifiant à base d’eau

C’est le plus utilisé et généralement le plus conseillé par les gynécologues. Il en existe toute une gamme aux effets multiples : inodores et incolores, parfumés, comestibles, chauffant, stimulateur ou retardateur d’orgasme.

 Avantages
 facile à nettoyer
 ne tache pas
 ne colle pas.
 s’utilise avec un préservatif ou avec des sex-toys
 Inconvénients
 ne s’utilise pas dans l’eau
 sèche vite et nécessite de renouveler souvent l’application (au bout de 15 minutes  environ)

 

Le gel lubrifiant à base de silicone

C’est le plus lubrifiant et le plus résistant à l’eau.

Avantages
Pouvoir lubrifiant cinq fois plus élevé que les produits à base d’eau
S’adapte à tous les milieux aquatiques : douche, baignoire, piscine, mer
Inconvénients
ne s’adapte pas au sexe oral (goût désagréable dans la bouche)
il tache et nécessite un savon astringent pour s’en débarrasser
ne s’utilise pas avec des sex-toys (une réaction chimique les rend inutilisables)

 

Le gel lubrifiant à base d’eau et de silicone

Avantages
s’utilise avec des jouets en silicone
s’utilise avec les préservatifs
Inconvénient
n’est pas comestible

 

Le gel lubrifiant à base d’huile

Il est moins utilisé et moins pratique. Il est plutôt conseillé pour les hommes lors des rapports anaux ou pour la masturbation.

Inconvénients
ne s’utilise pas pour les rapports vaginaux (risques d’infections)
ne s’utilise pas avec les préservatifs

 

Sans parabène et 100% Bio

On peut varier les plaisirs avec un gel lubrifiant chauffant. Un produit ajouté au lubrifiant favorise la sensation de chaleur lors du frottement contre la peau.

Quels que soient vos choix pour votre gel lubrifiant, à base d’eau, de silicone ou d’huile, évitez les produits contenant du parabène. Il perturberait en effet le système endocrinien déréglant ainsi le système hormonal et reproducteur. Préférez de loin les produits certifiés 100% Bio et testés en dermatologie. Il y en a beaucoup sur le marché désormais.

Dernière chose qui peut en concerner quelques unes. Et si le gel lubrifiant ne suffit pas à régler le problème de sécheresse vaginale ? La meilleure solution est alors de consulter son gynécologue.

A vous de choisir les amoureux !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.