Le préliminaire, l’ascenseur du désir

18 février 2017
, 0 Comments

Le préliminaire favorise l’excitation du désir sexuel. Comme son nom l’indique, il concerne tout ce qui précède,  ce qui prépare, ce qui met en condition. Les préliminaires sont les ascenseurs du désir. Négliger cette étape prive les deux partenaires de nombreux plaisirs intermédiaires, tout aussi agréables que l’excitation sexuelle.

Le préliminaire mérite qu’on lui accorde soin et attention. Le bâcler ou s’en désintéresser, c’est brûler les étapes nécessaires à la montée du désir sexuel, qui est notamment plus lente chez la femme. D’un point de vue physiologique, ces moments de sensualité préalable activent  sa lubrification vaginale. Pour l’homme, c’est une manière de se libérer de la pression de la performance. Sans le stress de l’urgence, l’érection vient en son temps et le reste suit tout naturellement.

Pour les deux partenaires, c’est une occasion idéale de se découvrir et se rencontrer dans le plaisir. En se caressant et en touchant toutes les parties de leur corps, ils explorent et identifient leurs zones érogènes. Même si les plus sensibles se situent généralement au niveau des organes génitaux, des seins et de la bouche, chacun développe une sensibilité qui lui est propre. C’est une manière donc de mieux se connaître et d’installer, entre l’un et l’autre, une intimité sensuelle et enrichissante.

 

Trois préliminaires, pour une invitation au plaisir dans la lenteur et la douceur.

 

Chaque couple peut développer et créer ses préliminaires. L’échange et le dialogue sur le sujet, mais aussi la pratique permet d’éveiller et d’élargir la conscience du corps et de ses zones érogènes. Massage sensuel, griffures délicieuses, morsures captivantes… Voici trois préliminaires, parmi d’autres, pour une invitation au plaisir dans la lenteur et la douceur.

Le massage sensuel est un moment de partage et de bien-être, propice au relâchement et à la détente. Ambiance tamisée, bougies, musique douce, huiles essentielles, installent un climat d’intimité douce et de confort. Il existe plusieurs types de massage sensuel. On peut pratiquer par exemple un massage de pieds.

Le massage des pieds

Le massage commence par la plante des pieds. Le (la) partenaire est installé(e) confortablement. On exerce une légère pression en réalisant de petits mouvements circulaires avec le pouce. La chaleur se diffuse progressivement et améliore la circulation sanguine. On poursuit en pétrissant la plante des pieds pour la rendre bien chaude. Puis, en partant du talon jusqu’à la pointe des orteils, on effleure doucement avec la paume de la main. Il est possible de prolonger ce massage en pétrissant la naissance de chaque orteil et en l’étirant délicatement.

Les griffures du Kâma Sûtra

Les griffures du Kâma Sûtra accentuent les sensations de plaisir. En les pratiquant, agréablement et sans violence, sur la peau de notre partenaire, elles aiguisent progressivement le désir. Elles sont même reconnues comme très érotisantes.

4 techniques de griffures parmi d’autres

  • La sonore : l’ongle glisse sur la peau sans la marquer
  • La demi-lune : on imprime la trace de notre ongle dans le cou ou au niveau des seins
  • Le cercle : on marque avec deux ongles le creux des fesses, l’aine ou le nombril
  • Le saut du lièvre : on marque autour du mamelon avec les cinq ongles

Les baisers et les morsures

Les baisers apportent rapidement une complicité et rapprochent particulièrement les deux partenaires. Par un effleurement, des glissements, des pressions douces ou appuyées, ils amènent et annoncent l’intensité du désir. Le baiser s’échange sur les lèvres mais il est aussi très érotique sur tout le corps. Selon la montée de l’excitation, Il conduit souvent vers des morsures sensuelles et délicates produisant parfois même une décharge de petits frissons.

Le désir sexuel se prépare, se stimule, se déploie et s’élargit par la découverte et l’exploration de nos corps. En développant les préliminaires, l’intimité sexuelle se construit progressivement et s’invite pour une ascension de plaisirs.

Belle ascension les amoureux !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.