14 challenges pour la Saint Valentin

1 février 2017
, 0 Comments

Offrir des fleurs, envoyer une lettre d’amour, se faire un dîner romantique au restaurant…  Quoi de plus légitime le jour de la Saint Valentin ? Après tout c’est la fête des amoureux ! À condition que, les autres jours de l’année, l’amour ne soit pas trop souvent délaissé. 14 challenges pour la Saint Valentin… Une façon de dire que l’amour se célèbre chaque jour.

La Saint Valentin fête les amoureux le 14 février de chaque année. Les fleuristes explosent leur chiffre d’affaires ce jour-là et les restaurants font le plein des tables pour deux. Difficile de trouver une place dans son restaurant favori si l’on n’a pas réservé à l’avance. Ce soir-là, les yeux dans les yeux, on se déclare, on se renouvelle, on célèbre notre amour. On se dit combien il est bon de s’être rencontré, de s’aimer, d’être ensemble.

Pourtant, on le sait bien, l’amour ne s’exprime pas toujours aussi clairement et aussi facilement dans notre quotidien. Les non-dits, les mauvaises interprétations génèrent nos malentendus. Certains oublis, certaines maladresses alimentent nos suspicions. Parce qu’on n’a pas pris le temps de se parler vraiment de manière régulière, ou parce qu’on ne prend plus le temps d’être vraiment ensemble, notre sentiment amoureux s’altère, doute et s’interroge.

 

La Saint Valentin, une date entourée en rouge qu’il ne faut surtout pas rater.

 

C’est pour cette raison que certains couples vivent la Saint Valentin, un peu comme une obligation ou un simple rituel. Pour eux, cette fête est un moment, une date entourée en rouge qu’il ne faut surtout pas rater de peur de froisser les susceptibilités et la tranquille illusion que tout va bien.

 

Un challenge par jour

La Saint Valentin serait-elle une routine de plus dans un couple routinier ? Et si on se donnait 14 jours pour relancer notre plaisir d’être à deux, pour ranimer notre complicité ? 14 challenges pour décider d’être vraiment heureux, sans frustrations, sans non-dits, sans obligations. Si on décidait que l’amour, pour qu’il dure toujours, ne se célèbre pas qu’un jour ? Si on décidait de célébrer notre amour chaque jour ?

14 challenges pour la Saint Valentin. C’est un challenge par jour, à réaliser à deux, pour décider d’être un couple heureux. Le premier commence aujourd’hui !

 

Challenge du 1er février

Aujourd’hui nous prenons la décision de nous reconnecter ensemble.

Le matin, en se levant, on se dit bonjour, on se demande si on a bien dormi. On se parle plus longtemps, on s’informe de notre emploi du temps du jour. On se serre dans les bras l’un de l’autre et on s’embrasse avant de se quitter pour aller travailler. On s’envoie un texto dans la journée pour se dire qu’on pense à l’autre. Le soir, on s’accueille. On prend le temps de s’intéresser à l’autre, d’écouter ce qu’il (elle) nous dit. On se regarde dans les yeux, on se tient la main, on est heureux de se retrouver.

 

Challenge du 02 février

Aujourd’hui nous prenons la décision de nous dire « je t’aime ».

Ce n’est pas parce qu’on se connaît depuis un bon moment et que nous vivons ensemble qu’il faut pour autant penser que l’amour est acquis définitivement. En se disant « je t’aime » au moins une fois par jour, on se renouvelle la réalité de notre sentiment amoureux. Dire « je t’aime », c’est dire à l’autre qu’il existe et qu’il compte pour nous. C’est aussi se reconnaître soi comme un(e) amoureux(se) qui a pris la décision d’aimer.

 

Challenge du 03 février

Aujourd’hui nous prenons la décision de nous respecter et de nous considérer.

Au fil du temps, les habitudes s’installent, la présence permanente de l’autre à nos côtés peut entraîner un relâchement dans nos apparences et nos attitudes. On peut être moins attentif dans notre façon de parler, de nous habiller ou de considérer l’autre. On peut se laisser emporter par nos humeurs où se laisser aller dans un langage moins respectueux.

Pensons que chaque jour est une chance que l’autre soit là pour nous et avec nous. Vivons sa présence comme un cadeau qui mérite d’être honoré. Ayons envie de nous séduire. Regardons-nous, complimentons-nous, sourions-nous.

 

Challenge du 04 février

Aujourd’hui nous prenons la décision de nous accorder un vrai moment à deux.

On se réserve au moins un jour par semaine pour se consacrer un vrai temps à deux. Un temps en amoureux, sans les enfants, sans la télévision, sans le téléphone. Une journée de balade, un matin câlin, un après-midi bien-être et massage, une soirée érotique, un dîner romantique… Étonnons-nous, surprenons-nous, découvrons-nous en proposant des idées nouvelles, en exprimant nos envies.

Optons pour les idées qui nous évaderont de notre quotidien, celui justement qui nous sépare toute la semaine.

 

Challenge du 05 février

Aujourd’hui nous prenons la décision de bien communiquer à deux.

Communiquer ne signifie pas simplement se parler, s’écouter et se répondre. Il y a des habiletés relationnelles à développer pour mettre en place une vraie communication. Le psychologue et sexologue Yvon Dallaire décrit 4 habiletés relationnelles dans son livre « Qui sont ces couples heureux ? »

L’empathie : on est capable de se mettre à la place de l’autre. On accueille avec neutralité ses doutes, ses craintes et même ses reproches sans pour autant se mettre en colère.

Écouter son partenaire dans la bienveillance et la neutralité , c’est le reconnaître dans sa différence et ses spécificités. Cela favorise une meilleure compréhension,  et encourage les attitudes positives de l’un envers l’autre.

L’ouverture : bien communiquer c’est parler vrai en se montrant tel qu’on est. Oser dire ce que l’on est et ce que l’on ressent vraiment. Oser montrer ses failles et ses défauts en ne cherchant pas à montrer une image idéale ou tronquée de soi, permet de construire une relation confiante et authentique.

L’affirmation de soi : On affirme et on assume ce que l’on pense en toute responsabilité, tout en renvoyant l’autre à la responsabilité de sa réaction qui lui est propre. S’affirmer, c’est faire valoir son droit à la liberté d’expression, de pensée personnelle et de conviction.

L’affirmation de soi permet une relation vraie et équilibrée. Elle évite les non-dits, semeurs de tensions, de confusions et de réactions négatives dans le couple.

Le positivisme : c’est la décision d’être heureux en voyant le verre à moitié plein plutôt que le verre à moitié vide. On a bien conscience que la réalité est imparfaite mais on prend le parti de voir  le meilleur pour nous encourager à avancer.

Être positif jette les bases d’une communication encourageante et valorisante.

 

Challenge du 06 février

Aujourd’hui nous prenons la décision de nous chouchouter.

Les difficultés de la vie, les contraintes, le stress, le temps qui passe trop vite, sont des facteurs fragilisant et dévitalisant. Il est important de s’offrir des temps de réconfort, de chaleur à deux. Un peu d’hédonisme dans notre couple rassure, relie, répare et renforce. Il existe mille et une manières de prendre soin de notre couple et de nous faire plaisir : une séance de massage ou de relaxation, une soirée cocooning, la préparation d’une recette gourmande à deux, une sortie en amoureux, un week-end thalasso, insolite ou romantique… Se chouchouter en amoureux, c’est décider de partager le plaisir à deux. C’est décider de profiter du moment présent en ouvrant ensemble la parenthèse .  Comme l’écrivait Alphonse de Lamartine dans son célèbre poème, mettons régulièrement le temps en suspension, pour nous faire du bien…

« Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !

Suspendez votre cours :

Laissez-nous savourer les rapides délices

Des plus beaux de nos jours ! »

 

Challenge du 07 février

Aujourd’hui nous prenons la décision de parler de notre sexualité.

On parle librement de nos envies, de nos désirs, de nos fantasmes. On dit ce qui nous manque, ce qui nous gêne, ce qu’on aimerait améliorer ou découvrir ensemble. On évoque la fréquence de nos rapports sexuels, la durée. On parle du plaisir de l’un et de l’autre, de l’échange qui en découle, du partage qu’on en fait. On propose de nouvelles idées, de nouveaux jeux.

On n’oublie pas que la sexualité est un plaisir et pas une obligation. On sait que la femme a besoin de plus de temps que l’homme pour s’immerger dans l’expression de son désir et la réalisation de son plaisir. Pour cela, on s’intéresse, entre autre,  à l’importance des préliminaires.

On garde bien à l’esprit que l’orgasme et la performance ne sont  pas forcément le but ni la consécration d’une relation sexuelle satisfaisante et épanouissante. Il est possible de découvrir d’autres façons de faire l’amour, notamment l’amour tantrique.

 

Challenge du 08 février

Aujourd’hui nous prenons la décision de ne plus nous chamailler sur la division des tâches ménagères.

Cessons d’accorder une importance démesurée à des obligations qui de toutes façons doivent être réalisées. Fixons-nous des règles et une répartition des tâches une fois pour toute. Ensuite,  sauf impératif indépendant de notre volonté,  n’y revenons pas. Il est souvent épuisant et improductif de négocier chaque jour « qui fera quoi » dans le rangement ou la propreté de la maison. Il est encore plus dommage de risquer une dispute qui nous rend malheureux tous les deux. En définissant ensemble la répartition des contraintes quotidiennes, nous mettons en place les bases d’un couple apaisé, sécurisant  et positif.

 

Challenge du 09 février

Aujourd’hui nous prenons la décision de développer une sexualité épanouie.

Pour avoir une sexualité épanouie, on ne la néglige pas. Comme le respect, l’attention, la communication, elle doit faire partie de nos priorités. Pour cela utilisons toutes les idées qui pourraient animer ou relancer notre intimité sexuelle. En voici quelques-unes tirées du « Petit cahier  d’exercices des couples épanouis sous la couette » de Yvon Dallaire (psychologue et sexologue).

 

  • Muscler le muscle pubo-coccygien  (PC) qui fait partie des muscles du périnée. Il améliore les performances sexuelles et l’intensité du plaisir chez l’homme et la femme
  • Cultiver le désir en envoyant des textos sensuels à son partenaire. Évoquez  vos pensées chaudes et érotiques, les situations excitantes que vous aimeriez partager avec lui (elle) dès que vous vous retrouvez dans votre intimité.
  • Se relaxer régulièrement. Le stress, le surmenage, la fatigue ne sont pas favorables à la libération du désir sexuel.
  • Pratiquer une activité physique au moins deux à trois fois par semaine (30 à 40 minutes chaque séance). Cela maintient une meilleure libido et une fréquence orgasmique plus élevée.
  • Ne pas se laisser envahir par la télévision, le téléphone, l’ordinateur, les réseaux sociaux. Ces sont « les pires ennemis du couple ».
  • Parler ensemble de notre sexualité : lisez des livres érotiques ou regardez des films érotiques. Cultivez les moments sensuels en vous caressant en dehors des relations sexuelles. Séduisez-vous, complimentez-vous.
  • Diversifier vos façons de faire l’amour. Varier les situations, les lieux, les positions. Étonnez-vous.

 

Challenge du 10 février

Aujourd’hui nous prenons la décision de nous relaxer.

Le stress, la fatigue, les contrariétés de la vie quotidienne nous dévitalisent et nous éloignent de l’amour. Difficile d’exprimer et de développer l’amoureux (se) qui est en nous si notre énergie est littéralement aspirée par les impératifs de l’extérieur. Prendre du temps pour soi, se détendre est une étape essentielle pour notre développement personnel et notre épanouissement amoureux.

On peut se relaxer de multiples façons : En voici trois, simples et faciles, à réaliser.

  • La respiration : Lorsqu’on ressent le stress en nous, respirons profondément plusieurs fois jusqu’à ressentir la détente s’installer à nouveau.
  • S’aérer : Profitons de notre temps libre pour nous aérer en pleine nature, dans une forêt, au bord d’un lac, à la mer ou à la montagne. Le calme et l’espace détendent et apaisent.
  • Ne rien faire : Prenons le temps de ne rien faire. Accordons-nous quelques minutes pour faire une pause, sans être dérangé, et profitons de cette présence à soi, sans attente particulière. Nous éprouvons ainsi la joie de redécouvrir des choses en soi, de s’ouvrir davantage à nos sentiments et à nos émotions.

 

Challenge du 11 février

Aujourd’hui nous prenons la décision de cultiver notre égo.

Cela pourrait paraître contradictoire dans un couple. Or, plus on est en harmonie avec soi-même plus on est capable de donner à l’autre. Développons l’activité, la passion qui permet d’approfondir et de révéler notre moi profond ou tout simplement de nous faire plaisir et de nous rendre heureux. Un art, un sport, du yoga, de la méditation, de la lecture, des sorties avec nos amis, du shopping, une remise en forme et en beauté… tout ce qu’on aime ou qui nous fait envie.

Accordons-nous des moments de solitude, sans l’autre. Vivons chacun de notre côté des instants qui nous sont propres pour mieux nous retrouver ensuite. L’équilibre en soi construit l’équilibre du couple.

 

Challenge du 12 février

Aujourd’hui nous prenons la décision de reconnaître nos erreurs et de les réparer.

Parfois nous blessons notre partenaire sans nous en rendre compte. Il peut nous arriver de reproduire la même attitude, la même maladresse qui, à chaque fois touche et fait mal à l’autre. Lorsqu’il nous en parle, on ne l’entend pas vraiment, ce qui augmente la déception, le ressentiment et génère les rancunes.

Restons vigilant et à l’écoute du message de malaise ou de souffrance de l’autre. Accordons lui de l’intérêt et sachons reconnaître, lorsque c’est réellement le cas, notre responsabilité. Ensuite adoptons une attitude qui répare cette erreur. Disons les mots et faisons les gestes concrets qui corrigent notre erreur et restaurent  la bonne entente dans notre relation.

 

Challenge du 13 février

Aujourd’hui nous prenons la décision d’accepter notre différence.

Vivre l’amour en se disant que l’autre est notre double, sorte de miroir capable de voir en nous, est un pur fantasme. Personne ne vit ni ne ressent exactement comme nous . Chacun est différent, par son histoire personnel et sa culture. Un même événement est donc perçu et interprété à travers le prisme de notre être émotionnel et culturel. Notre développement personnel dépend de nos influences, proches, amis, enseignants… etc, et de nos expériences. Chaque individu est de ce fait différent. Si on ajoute à cela la différence socio-historique homme-femme qui rend la communication encore plus difficile, on peut faire une croix définitive sur le fantasme de faire un avec son partenaire.

En prenant conscience de la différence de l’autre, on accepte notamment l’idée que notre relation est imparfaite. On renonce à l’illusion que l’autre est capable de nous deviner et  de répondre à toutes nos attentes. On accepte de se prendre en charge personnellement, d’identifier notre rôle, de reconnaître notre responsabilité. Nous validons ainsi notre propre engagement dans la relation, pour son déroulement et son évolution.

 

Challenge du 14 février

Aujourd’hui nous prenons la décision d’être un couple heureux.

Aujourd’hui nous prenons la décision d’être un couple heureux. Nous avons pris conscience que la vie en couple n’est pas magique et qu’elle relève d’un travail à deux. Ce travail commence par une décision : être heureux !

Pour cela, nous renonçons à l’idée que l’amour passion dure éternellement. Notre couple durable commence vraiment quand la passion s’estompe. Après la passion, viennent les  illusions et les déceptions. Nous acceptons l’idée que notre couple, comme tous les autres, n’est pas parfait.

En prenant la décision de poursuivre notre route ensemble, malgré tout, nous construisons une relation consciente et responsable. Nous cessons de reproduire inlassablement les comportements nuisibles à notre relation. Une dispute n’est pas la fin de notre couple. Nous apprenons à la gérer et nous la vivons comme une occasion de construire la prochaine étape ensemble. Ce qui nous savons, avant tout, c’est que nous sommes bien ensemble et que nous avons pris la décision de le rester.

Ce soir, vous avez sans doute beaucoup de belles choses à vous dire. Je vous laisse et m’esquive sur la pointe des pieds…

Belle Saint Valentin les amoureux !

L’amour est un challenge quotidien !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.