6 types de couples, quel est le vôtre ?

7 septembre 2019
, 0 Comments

6 types de couples gravitent dans la sphère de la relation amoureuse. Entre nos perceptions, notre idéalisation et la réalité, il y a parfois un grand écart. Savez-vous à quoi ressemble vraiment votre couple ? Parcours découverte des différentes manières de vivre à deux.

6 types de couples pour six états amoureux. Chaque couple est différent et il serait bien limitant et appauvrissant de l’enfermer sous une étiquette. C’est certain… Pourtant, mieux comprendre notre couple peut nous permettre d’avancer plus consciemment et harmonieusement dans notre relation à deux. Faire connaissance avec nos tendances, nos habitudes, nos croyances, nos résistances, et peut-être même nos illusions, nous aident dans la progression de notre cheminement personnel et amoureux. Il existe des dominantes qui nous éclairent sur notre manière de vivre avec notre partenaire. Quelles sont les nôtres ? Objectif : mieux connaître notre couple.

Qu’y a-t-il dans ces 6 types de couples qui ressemble à ma vie amoureuse ?

Le couple figé

Ce couple ne remet jamais rien en question. Il s’est calé sur un ensemble d’habitudes, et fonctionne en mode « pilotage automatique ». La machine est bien huilée, et tout est orchestré dans une routine inébranlable. Les horaires, les rôles, les obligations, les comportements, rien ne dépasse. Cette rigueur dans le fonctionnement du couple est la garantie implicite de son équilibre. Tout changement serait vécu comme un danger.

A cet égard, la communication reste limitée, surtout lorsqu’il s’agit d’exprimer ses émotions. On garde pour soi ses ressentis, ses inquiétudes, ses questionnements, car le risque de tout déstabiliser dans l’ordre et la pérennité de la relation serait bien trop grand. Ainsi, le refus de tout changement nous maintient dans le confort et l’illusion du couple « parfait ».

Le couple pragmatique

Parmi les 6 types de couples, celui-ci est particulièrement froid. Tout est raisonné intellectuellement. Pas de place pour le cœur, les émotions et le sentiment. Chaque situation est analysée de manière logique et sans état d’âme.

Tout problème : malaise, préoccupations, impressions, sensations… est traité en surface, sans profondeur ni empathie. L’émotionnel passe à la trappe et la(le) partenaire ne se sent jamais compris. Ses besoins et ses envies ne sont pas pris en compte. On évolue ainsi dans une relation amoureuse avec le sentiment de n’être jamais vraiment comblé.

Le couple affectif

Ce couple navigue à vue dans l’imbroglio de ses affects. Chacun réagit au quart de tour dès qu’une situation provoque sa sensibilité. En permanence dans l’émotif, Ils sont à l’affût de tout ce qui pourrait éveiller leur souffrance et leurs blessures passées. Toujours sur la défensive, ils s’activent à contredire l’autre. Particulièrement susceptibles, ils sont même prêts à en découdre de manière violente , verbalement ou physiquement, s’ils en viennent à perdre le contrôle d’eux-mêmes.

Dans ces conditions, l’entité du couple se détruit et n’a aucune chance de s’apaiser et de s’harmoniser, si aucun travail n’est entamé de part et d’autre. Pourtant ce type de couple peut durer longtemps, car il est construit sur une relation de co-dépendance. Tandis que l’un souffre de dépendance affective, l’autre s’en nourrit pour alimenter son besoin d’ascendance.

Le couple amical

Ce type de couple se connaît bien. Cela leur permet de mieux se comprendre l’un et l’autre et donc de savoir répondre à leurs différents besoins. Ils parviennent à établir une complicité, à développer une entraide, de la compassion et un soutien mutuel, propices au sentiment de bien-être et de sérénité dans le partage de leur vie à deux.

C’est avant tout un couple d’amis. La sexualité n’étant pas un facteur essentiel dans leur relation, ils apprennent à s’en passer et s’adaptent, même si l’un d’eux éprouve d’avantage de désir. Une situation qui peut, malgré tout, produire des frustrations silencieuses et des rancunes larvées.

Le couple érotique

C’est le couple qui s’épanouit pleinement sur le plan sexuel. Chaque partenaire connaît les désirs et les envies de l’autre. Ils savent y répondre et développent une intimité satisfaisante et stimulante pour les deux partenaires.

La satisfaction sexuelle est l’axe principal de leur relation. Les échanges d’idées, les partages culturels, les projets communs et la communication manquent dans leur vie quotidienne. De ce fait,  la construction de leur couple est largement compromise.

Le couple optimal

Ce couple, peut vite faire penser à l’image idéale que l’on se fait de la vie à deux. Il contient à lui seul les ingrédients essentiels du couple heureux. Chaque partenaire joue la carte de la transparence et de la sincérité pour vivre un amour vrai et authentique. Ils communiquent d’une manière fluide et respectueuse en restant ouverts et à l’écoute de l’autre. Ils développent à deux un partage émotionnel, chaleureux et profond. Ils savent prendre soin l’un de l’autre.

Soucieux de conserver une relation saine et épanouissante, ils trouvent, ensemble, les issues acceptables pour l’un comme pour l’autre, aux problèmes qu’ils rencontrent. Conscients que chaque être est en perpétuelle évolution, ils accueillent l’idée du changement et sont prêts à s’adapter et à innover pour maintenir, libre et vivante, leur histoire d’amour.

A la rencontre de son couple

Sans doute avez-vous reconnu quelques caractères de votre vie à deux en découvrant les 6 types de couples précédemment décrits. Aucun n’est jamais totalement ressemblant au nôtre. Chaque couple peut contenir des éléments appartenant à un ou plusieurs types de relation. Un couple est souvent la combinaison complexe de ces diverses catégories.

Pour mieux se connaître

L’important est de s’interroger, d’observer sa vie à deux afin de mieux la connaître. Partir à la rencontre de son couple, c’est le moyen d’identifier des manières d’être ou de faire dont nous n’avions peut-être pas encore totalement conscience. C’est l’occasion de faire un point avec qui nous sommes et vers quoi nous voulons aller, en se posant les bonnes questions. La toute première, l’incontournable, porte sur notre bien-être et notre cohérence personnelle : « Ce que je vis actuellement avec ma (mon) partenaire me satisfait-il ? Est-ce en conformité avec ce que j’ai envie d’être et de vivre dans ma relation amoureuse avec l’autre ? »

Savoir ce que je veux

La relation idyllique du « couple optimal », reste encore rare. Ce n’est pas ce que vit la majorité des couples. Seuls quelques privilégiés ont atteint ce Graal. Un niveau qui nécessite l’envie, la clairvoyance, le courage, la détermination et l’engagement à 100% des deux partenaires. Le nec plus ultra, pour réussir notre vie à deux ! Mais, avant toute chose, il faut savoir si c’est vraiment ce que l’on veut.

Partir à la rencontre de son couple pour mieux se connaître

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.