Confiance, un élément fondateur de l’amour

20 janvier 2018
, 0 Comments

Confiance… une base essentielle dans la relation amoureuse.  Mais d’où vient cet état si généreux qui crédite d’office de l’amour à l’autre ? Sommes-nous tous égaux face à la confiance ? La psychanalyste Liliane Holstein, auteure de « La magie du couple heureux », nous aide à mieux comprendre tout ce qui se joue derrière ce sentiment aux ressorts bien compliqués.

 

 

Confiance… Un des socles de la relation amoureuse. Un élément fondateur de l’amour comme le décrivait Françoise Sagan dans son roman « Le lit défait » paru en 1977 :

« Elle aurait dû savoir pourtant, comme il l’avait lui-même toujours su, qu’entre un homme et une femme qui s’aiment, la confiance, l’estime et la fidélité étaient aussi obligatoires et nécessaires que le plaisir physique. »

La confiance se donne, se confie comme un objet précieux à la personne que l’on aime. L’amour naît de ce don, de cet abandon réciproque, et prospère grâce à lui. Un don qui devrait être mutuel, presque inconditionnel.

Pourtant, tout n’est pas si simple. Malgré notre impérieux besoin d’être heureux en amour, nous ne disposons pas tous du même capital confiance pour parvenir au bonheur. Pourquoi ?

Tout simplement parce que nous n’avons pas la même histoire, nous explique Liliane Holstein. Quelque chose de puissant, de totalement indépendant de notre volonté, élabore en nous l’état de confiance.

« Le besoin de vivre dans la sécurité et dans un climat de confiance affective nous vient en ligne directe de l’enfance » précise la psychanalyste. C’est dans sa relation avec ses parents et en premier lieu avec sa mère que le tout-petit enfant élabore en lui son sentiment de confiance. Du niveau d’amour et de bienveillance qu’il aura reçu dans les moments cruciaux de sa construction psychique, dépend son niveau de confiance personnel qu’il sera capable d’offrir aux autres. Nous voilà donc au pied d’une réalité bien intransigeante : Nous ne sommes pas tous égaux face à la confiance.

 

Liliane Holstein - La bonne communication dans le couple - Parle-moi d'amour - Elise Simplon - Radio PMA

Liliane Holstein, psychanalyste et auteure de trois livres, dont : « Le burn out parental » et « La magie du couple heureux » aux éditions Josette Lyon.

 

Le manque génère le manque

Ce qui va produire le manque de confiance c’est le manque d’amour. On ne peut prendre une distance sereine par rapport à la peur de la perte affective que si l’on a été trempé d’amour au cours de notre petite enfance.

Parlant de la construction affective des enfants, Liliane Holstein rappelle l’importance d’avoir stocké suffisamment d’amour en soi pour vivre sereinement l’état amoureux : « En grandissant ils apprennent à se détendre sur le sujet, à avoir moins peur de la perte affective mais à condition d’avoir été comblés d’amour par leurs parents  dans la petite enfance et dans l’adolescence. » explique t-elle.

Mais alors, que se passe t-il pour ceux qui n’ont pas été  «  inondés d’amour » ?

Selon la psychanalyste, un enfant qui a manqué d’amour développe « une fragilité affective » caractérisée par « une insécurité permanente » qui se concrétise par la sensation obsédante d’être sans cesse en danger.

Ce sont les mêmes qui ne se pensent pas dignes d’être aimés. Persuadés de ne pas mériter l’amour de l’autre, ils vont n’avoir de cesse que de saboter leur relation.

« Même si leur conjoint leur manifeste énormément d’amour ils seront toujours dans un fonctionnement négatif en pensant qu’ils ne méritent pas cet amour et peut-être même se comporter mal pour justifier le fait qu’ils ne méritent pas cet amour. » poursuit la psychanalyste.

 

Confiance et transparence sont indissociables en amour. Pas d’amour sans confiance mais pas de confiance sans transparence.

 

Mais la confiance peut aussi être mise à rude épreuve dans le cadre d’une expérience amoureuse négative, notamment lorsqu’il s’agit d’une trahison. Les tromperies, les mensonges, les maladresses successives, l’impermanence affective, le manque d’intérêt et d’engagement profond et authentique dans une relation à deux, la maltraitance verbale ou physique, sont autant de maux qui altèrent la confiance dans le couple.

Selon l’importance du manque d’amour ou de la trahison, le (la) partenaire qui la subit risque de développer une souffrance particulière qui ne sera pas sans conséquences pour ses futures relations amoureuses.

« Quand il y a un traumatisme psychique engendré par une trahison, inévitablement on va se poser beaucoup de questions sur sa propre valeur. Cela génère souvent un besoin de tout contrôler par peur du revers ou de la surprise de perdre un amour du jour au lendemain. » explique Liliane Holstein.

 

La magie du couple heureux,
Liliane Holstein,
Editions Josette Lyon

 

 

La confiance dans le couple : une ouverture vers l’authentique

Que faut-il cultiver alors dans son couple pour vivre dans un climat de confiance serein et bienfaisant ?

Le meilleur amour est un amour cartes sur table nous dit la psychanalyste. En amour on ne triche pas, poursuit-elle, un travail de vraie communication est à développer à deux, mais on doit également réaliser, l’un pour l’autre, un effort de compréhension mutuelle. Faire preuve d’empathie est fondamental dans son couple. Savoir écouter son (sa) partenaire, comprendre ce qui le (la) blesse, le (la) soutenir lorsque c’est nécessaire , être là, présent(e) à l’autre dans une totale bienveillance.

Confiance et transparence sont indissociables en amour. Pas d’amour sans confiance mais pas de confiance sans transparence, c’est l’incontournable échange souligne la psychanalyste : « Un couple très investi dans une véritable histoire d’amour en général a peu de choses à se cacher. Même s’il est bon d’avoir un jardin secret en général quand on s’aime vraiment on a au contraire à cœur de partager, de discuter, de raconter ce que l’on vit, ce que l’on découvre, ce que l’on traverse comme phases psychologiques et affectives. Donc on a assez peu de choses à se cacher, on a assez peu de secrets […] C’est fondamental la transparence dans un couple. »

La confiance, c’est ce qui rend possible la relation durable et constructive au sein du couple. Pourtant certains comportements sont particulièrement dévastateurs et l’empêchent de s’installer, épuisant à petit feu notre relation amoureuse.

Quels sont les principaux ennemis de la confiance ? Découvrez-les en écoutant l’intégralité de l’interview de Liliane Holstein.

Bonne écoute les amoureux !

 

 

Liliane HOLSTEIN, Psychanalyste et thérapeute des relations familiales, THERAPIES DE COUPLES

Liliane Holstein est également auteure de trois livres : « Le burn out parental », « Le Syndrome de la mouche contre la vitre » et « La magie du couple heureux » aux éditions Josette Lyon/Trédaniel.

Boulogne Billancourt

Tel : 01 48 25 67 11 ou 06 33 21 31 21

www.psychanalyste-holstein.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.