La clé, précieuse, qui fait durer l’amour

2 juillet 2019
, 0 Comments

La clé puissante, pour un amour illimité. Renforcer le lien amoureux, le rendre durable, n’est pas un rêve inatteignable. Tout le monde est capable de le réaliser. Pour cela, inutile de décrocher la lune ! Une bonne habitude, chaque jour, suffit à mettre en expansion notre capsule d’amour.

La clé pour accroître le bonheur de vivre à deux est entre nos mains. Même si certains.nes sont persuadés de l’avoir cherchée longtemps, sans l’avoir jamais trouvée, elle est là ! A nous, alors, de la rendre visible.

Nous connaissons bien le poids des habitudes. Chacun.une le subit à sa manière. C’est très certainement une série de mauvaises habitudes qui a entraîné nos désespoirs amoureux. Dans le couple, au fil du temps, quand la passion décline, nous nous laissons facilement happer par la routine. Croyant tout connaître de l’autre, on le regarde de moins en moins, les intérêts se perdent, les échanges se banalisent, les regards s’éteignent. Le problème, c’est que lorsqu’une vague de pessimisme ou de lassitude envahit notre relation, elle ne peut qu’aller vers où nous la conduisons. Combien de couples se sont ainsi détournés, puis séparés, faute de voir ce qui pourrait les rassembler à nouveau ? Que faire pour ne pas s’éloigner jusqu’à se perdre ? Comment créer, recréer ou entretenir le lien joyeux et vital de notre relation ?

L’amour en résonance

Pour faire vibrer l’amour dans notre duo, et le sentir pulser tout au fond de notre être, il suffit simplement de vivre et de partager ensemble des émotions positives. C’est la clé qui ouvre, chaque jour, l’espace permettant à notre relation de s’élargir et de durer.

Pourquoi est-il si important de mettre l’accent sur les émotions positives ?

Parce que ces moments de joie, de paix, de découverte, d’émerveillement, de rire, de douceur, de plaisir, de bien-être, s’accompagnent du flux d’une d’hormone, impliquée dans le processus du sentiment amoureux. Grâce aux études scientifiques et à l’utilisation de la neuro-imagerie, nous connaissons de mieux en mieux cette molécule, à la fois hormone et neurotransmetteur, que l’on a baptisé « hormone de l’amour ». Une belle métaphore pour parler de l’ocytocine, cette molécule libérée dans le cerveau et dans le sang par l’hypophyse, en lien direct avec l’hypothalamus, la centrale de cellules nerveuses qui synthétise les hormones au cœur de notre système nerveux central.

Or, si l’ocytocine a été si gracieusement associée à l’amour, c’est qu’elle est directement impliquée dans le processus d’attachement, responsable de la durée du sentiment amoureux et de l’envie de rester ensemble.


Célébrer quotidiennement les bienfaits que la vie avec notre partenaire nous procurent réenchante notre quotidien.

Les chercheurs ont clairement démontré son action et ses effets sur notre corps et notre mental. Dans une recherche* réalisée par le psychologue américain Arthur Aron, en collaboration avec les chercheurs de l’Université de Stony Brook aux Etats-Unis, les IRM des cerveaux de personnes, vivant en couple depuis plus de 15 ans, montrent que le réseau neuronal de l’attachement est activé. Cette observation tend à démontrer que l’ocytocine joue un rôle prépondérant dans la durabilité du couple.

De son côté, Serge Stoléru, psychiatre, docteur en psychologie et chercheur à l’INSERM, révèle l’aspect sublimateur de l’ocytocine « …l’ocytocine agit comme si elle rehaussait, à l’intérieur de l’esprit de l’homme, la beauté de la femme qu’il aime. » explique-t-il. Un phénomène qui, bien sûr, fonctionne aussi pour la femme à l’égard de l’homme.

Libérer l’hormone de l’amour

Ainsi, pour faire durer l’amour il faut libérer l’ocytocine. Nous l’avons bien compris, cette précieuse molécule se libère dans les situations qui impliquent du plaisir et du bonheur. C’est pour cette raison que partager des émotions positives à deux est profondément bénéfique à notre relation.

La clé qui fait durer l’amour

Faire vibrer notre relation, conserver son goût intense, sa fraîcheur, ses subtiles saveurs, consistent à lui reconnaître, chaque jour, sa valeur précieuse et unique.

Le meilleur moyen pour y parvenir est de célébrer quotidiennement les bienfaits que la vie avec notre partenaire nous procurent. De cette manière, on réenchante notre quotidien.

Vivre à deux les émotions positives est un état d’esprit et chaque partenaire a son rôle à jouer. Chacun.e peut à sa façon faire pétiller la relation. Sans être forcément extraordinaire, chaque action, chaque pensée, chaque mot, chaque surprise, parfois très simple, peut renforcer l’attachement à l’autre.

Tout réside dans la conscience de mettre en relief les moments positifs de la vie de tous les jours. C’est un regard qui s’accroche dans notre cœur et que l’on renvoie avec tendresse, un compliment que l’on s’adresse, des gestes doux, des baisers, des caresses, des fous rires. C’est tout ce que l’on peut faire ensemble : la fête, l’amour, des massages, des câlins, des méditations, des conversations, une écoute profonde de l’un et de l’autre, mais aussi des balades en pleine nature, s’émerveiller ensemble, contempler des œuvres d’art, écouter de la musique, pratiquer une activité sportive ou associative, ou encore cuisiner à deux… On n’oublie pas, pour autant, de se réserver des moments à soi, pour se reconnecter à nous-même et vivre pleinement notre autonomie, un excellent moyen également, d’apprécier nos retrouvailles avec l’autre.

Cultiver l’hormone de l’amour

Il existe mille et une manières de partager des émotions positives. C’est, en tout cas, la clé qui enrichit notre duo et lui permet de durer. A chaque couple, alors, d’inventer ses plaisirs, ses joies, ses petits et ses grands bonheurs, pour cultiver l’hormone de l’amour dans sa vie, comme on cultiverait des fleurs, des légumes, des fruits dans notre jardin.

*Acevedo, B.P., Aron A., Fisher, H. E, & Brown, L. (2012).  Neural correlates of long-term intense romantic love.  Social Cognitive and Affective Neuroscience, 7, 145-159.

Partageons des émotions positives pour cultiver l’amour

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.