Les mots d’amour, comme une offrande…

5 août 2016
, 0 Comments

Les mots, les mots, les mots, la musique des mots, la magie des mots… légers, profonds, doux… à interpréter, à expliquer, à « synonymer ». Les mots à inventer, à envelopper, à offrir, à dire, à chanter, à rêver.

Les mots à dessiner, à danser, à parfumer, à réinventer, à vibrer, à transpirer. Les mots à dire et à écrire. Ne pas oublier les mots, pour dire je t’aime. Osez dire les mots qui disent je t’aime, tous ces mots qui vous emmènent et vous entraînent.

Comme une arabesque dans l’air, les mots qui tournent et virevoltent, les pieds dans l’eau. Les mots qui sentent bon l’air salin, les mots comme une caresse sur la peau. Les mots qui vous déshabillent, qui vous libèrent, qui vous envolent.

Les mots, les mots, les mots, pour que l’amour décolle.

Les mots pour construire son bonheur

Pour revenir sur terre, nous l’aurons compris, dans la relation amoureuse, les mots ont leur importance ! Chaque jour, n’oublions pas les mots qui font du bien. Les couples heureux se parlent, se disent des mots d’amour fréquemment. Grâce à ces attentions quotidiennes, leur vie à deux se construit dans le bonheur et la durée.

Les mots d'amour du mur des "je t'aime" de Frédéric Baron et Claire Kito dans le square des Abbesses à Montmartre.

Le mur des « je t’aime » de Frédéric Baron et Claire Kito dans le square des Abbesses à Montmartre.

Frédéric BARON, à qui nous devons l’initiative du mur des je t’aime dans le square des Abbesses sur la butte Montmartre (Paris 18e), confie qu’il a toujours eu du mal à dire « je t’aime ». Pour dépasser ce blocage, il a composé des chansons d’amour. Il a confié à Claire KITO (artiste peintre) l’assemblage  des écritures manuscrites qu’il a recueillies dans le monde entier, pendant plusieurs années. Actuellement, le mur des je t’aime assemble 311 écritures manuscrites de je t’aime en 250 langues. Claire KITO décrit ainsi sa démarche artistique: « Je me suis assise par terre dans mon atelier entourée de tous ces mots d’amour, puis ma main a pris un « Je t’aime », un « Yiku zolélé », un « Te quiero », la souplesse ou la fermeté de l’écriture dirigeant mon choix. Les je t’aime formaient comme un puzzle géant et mon seul souci était qu’ils s’emboîtent harmonieusement, qu’ils deviennent les pierres d’un même mur qui aurait l’amour pour ciment. »

C’est beau, non ?

 

 

En hommage à René Louis BARON qui nous a quitté récemment :

Merci à René Louis BARON de m’avoir inspiré, un soir, cette poésie alors que j’écoutais sa chanson « les mots », joli moment d’exaltation musicale. Par sa puissance évocatrice, je suis heureuse qu’elle accompagne tout naturellement cet article qui rappelle combien les mots sont importants dans l’expression de nos sentiments et l’accomplissement de nos vies.

Je remercie sa famille de m’avoir permis de diffuser sa musique sur mon blog.

René Louis BARON : compositeur-interprète, auteur, clarinettiste de jazz et inventeur de MEDAL music sys qui donna naissance à un instrument de musique « intelligent » le LodyOne.

 

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.