La magie du couple heureux, de Liliane Holstein

15 mai 2017
, 0 Comments

La magie de l’amour ? Qu’on ne s’y trompe pas ! Le grand amour, celui dont on rêve et que l’on cherche éperdument, ne sort pas d’un chapeau, par un simple coup de baguette. Pourtant, c’est sûr, il existe ! Comment le connaître ? Y a t-il un secret qui permet de le garder vivant au fil du temps ? Dans son livre La magie du couple heureux, paru aux éditions  Josette Lyon,  la psychanalyste Liliane Holstein, nous livre des clés essentielles.

La magie du couple heureux, tout le monde la cherche, nous dit Liliane Holstein. Elle explique que tous les humains, mêmes les plus durs et les plus narquois rêvent d’amour. C’est un besoin qui vient de notre petite enfance. Dès les débuts de notre vie, on éprouve cette impérieuse nécessité de chaleur, de tendresse, de reconnaissance, de soin, de protection…Dès notre petite enfance, on sait à quoi ressemble le bonheur. Dans les bras bienveillants de nos parents, on connaît la magie de la douceur d’être aimé. Tout part de là. C’est l’état de satisfaction totale que l’on veut retrouver. L’apaisement parfait. Comme un petit animal repu, qui s’endort après la tétée. De ces instants de grâce et de félicité, naît le sentiment de sécurité, sans lequel aucun abandon, rien de véritablement profond n’est possible.

Tout le monde veut donc vivre et connaître le grand amour, mais beaucoup s’y brûle les ailes et finissent par perdre leurs belles illusions. A tel point qu’elles se transforment en peur, interdisant une nouvelle expérience, vraiment différente, courageuse, entière et constructive. Nous sommes nombreux à donner des coups de freins dans nos histoires d’amour. Comme si l’amour était un moteur trop puissant. Incapables de gérer cette formidable énergie, faute de savoir l’apprivoiser, nous préférons la saboter. Car si nous sommes médiocres dans l’art d’aimer, nous excellons dans l’art du sabotage. Mais pourquoi sommes-nous si obstinés à vivre malheureux ?

Nous sommes conditionnés par l’idée de l’échec que notre culture et la société distillent quotidiennement, explique Liliane Holstein. Nous reproduisons dans nos histoires d’amour le défaitisme ambiant. D’une génération à l’autre, l’idée que l’amour durable ne peut exister qu’à travers la routine et l’usure, intoxique notre conception du couple.

Ainsi,  pris dans l’étau de nos représentations contradictoires, celle de l’image idéalisée de l’amour et celle, pessimiste, de notre société, nous oscillons entre l’envie  et la résignation : on aimerait bien vivre heureux en couple, mais c’est impossible.

 

Notre couple s’épuise et se ternit ?  Il y a moyen de le ré-enchanter.

 

Liliane Holstein s’attache à nous démontrer le contraire. Vivre la magie du couple heureux, c’est possible, nous dit-elle. Notre couple s’épuise et se ternit ? La tendresse, la complicité, la communication l’ont déserté ? Il y a moyen de le ré-enchanter. Pour cela il faut nous éveiller, car une mystérieuse boîte noire, à savoir notre inconscient, dirige à notre insu, nos choix et nos comportements .

 

Ouvrir la boîte noire

Dès le  premier chapitre, Liliane Holstein nous alerte. L’inconscient  joue un rôle déterminant dans notre vie. Qu’on le veuille ou non, il agit en toile de fond, et c’est souvent lui qui a le dernier mot dans nos choix et nos décisions. C’est lui aussi qui, par le sentiment de culpabilité, nous empêche d’être heureux. Parfois, en raison de notre vécu et de nos blessures, on ne s’autorise pas à l’être. Elle ajoute que  la pression de notre culture judéo-chrétienne, épinglant la recherche du plaisir comme un péché, ne nous aide pas à accepter la légitimité d’être heureux. Comment s’affranchir de tout cela ?

 

Prendre conscience de nos blocages

Le seul moyen de reprendre les commandes, c’est d’en avoir conscience, précise t-elle. Car, si l’inconscient fait office de bouclier pour nous protéger de nos douleurs et de nos peines, c’est aussi lui qui nous pousse à des attitudes ou des réactions négatives  et incontrôlables dans notre relation amoureuse.  C’est lui qui tend des embuscades, sème les embûches dans notre façon d’aimer. Ainsi, pour conserver intact notre sentiment amoureux, dans l’ intensité et la brillance de ses débuts, il faut se battre avec notre inconscient chaque jour.

 

Ne pas cesser de se regarder

Un bon moyen aussi de conserver les couleurs et la vitalité de son couple, c’est de se regarder. Liliane Holstein  souligne notre propension à nous habituer. C’est ce qui fait qu’au fil de la relation amoureuse, on se laisse couler dans la mollesse, la facilité, la banalisation. Il est crucial d’en prendre conscience, sinon, progressivement le couple s’oublie et s’enfonce dans une indifférence réciproque. Elle fait part de ses remarques en cours de thérapie de couple :

« Au fur et à mesure de leur prise de conscience et donc de leur réveil, ils remarquent avec surprise combien ils s’étaient perdus de vue, au sens littéral du terme. Ils redécouvrent cet « autre » qu’ils avaient tant aimé dévorer des yeux au début de leur rencontre et dont ils s’étaient imperceptiblement éloignés. »

 

La magie des couples heureux,
Liliane Holstein,
Josette Lyon

 

L’amour est une décision

Entretenir la flamme, refuser de laisser tomber la chaleur, la douceur, la sensualité de notre relation. Cette force amoureuse, cette joie, ce plaisir d’être ensemble qui animaient les débuts, il ne tient qu’à nous de les maintenir en vie ! L’amour est une décision. C’est une volonté partagée à deux qui ne se satisfait pas de demi-teintes, précise Liliane Holstein. Elle explique que, de nos jours, au XXIème siècle, rien ne nous oblige à vivre en couple. Dans notre société moderne, il est tout à fait possible de se suffire à soi-même « … nous pouvons choisir en totale liberté de quelle manière nous allons mener notre vie, y compris dans le domaine affectif : son couple, sa sexualité, ses amitiés. Avoir des enfants, ou pas, est un droit et une liberté qui n’incombe à personne d’autre qu’à soi. Grande première, depuis que les humains peuplent la Terre. »

Vivre à deux ne doit donc pas être un acte pulsionnel. Cette décision implique un engagement profond et déterminé. Il en découle une disposition d’esprit à aimer l’autre vraiment. Il n’y a pas de place pour l’autocentré, l’égoïste, le narcissique : « On est forcément dévoués de tout son être à la personne que l’on aime. Cela demande une grande maturité mentale et un éveil qui favorisent en même temps une élévation du cœur et de l’âme. »

C’est en tout cas ce vers quoi il faut tendre quotidiennement : apporter du bien-être à son(sa) partenaire, le(la) protéger, l’aider à s’épanouir et avoir envie de le(la) découvrir chaque jour davantage. Comment peut-on prétendre tout connaître de notre partenaire ? s’étonne Liliane Holstein.  Comment peut-on circonscrire un être vivant, dans toute sa richesse et sa complexité, en seulement quelques années ? C’est cette fausse certitude qui conduit aussi vers la monotonie et le désenchantement du couple. Il faut s’élever en amour, ne pas s’arrêter à des limites illusoires. On n’a jamais fini de découvrir l’autre, qui évolue d’ailleurs sans cesse, et auquel il faut s’adapter. Tel un arbre, l’amour et la découverte de l’autre se développent et se ramifient.

 

Un rayon de soleil dans le défaitisme ambiant

La magie du couple heureux est donc avant tout un état d’esprit. C’est une disposition, une ouverture quotidienne sur l’être aimé. C’est une compassion, aptitude à comprendre l’autre, ce qu’il(elle) ressent, ce qui lui fait du bien ou ce qui risque de le(la) blesser. Essentielle pour la santé du couple ! Si on montre beaucoup d’amour et d’envie d’être bien avec l’autre, une énergie positive donne la force de s’élever dans un amour profond « sans lassitude et sans limites. »

Chaque jour est une occasion d’évoluer dans notre relation amoureuse. Chaque jour qui fait qu’on est ensemble est une opportunité pour améliorer notre vie à deux. On corrige par exemple un acte dont on n’est pas très fier, quelque chose qui a blessé notre partenaire et qu’on se promet de ne plus jamais reproduire.

Ainsi, l’amour se montre et se réaffirme quotidiennement. On se rassure mutuellement sur notre engagement sincère et profond. L’indispensable du grand amour !

 «  Il ne peut exister d’amour heureux sans la sensation de sécurité concernant l’expression des sentiments, mais également la réassurance fréquente de la solidité de cet amour. »

♥♥ À méditer !

Un livre de 210 pages, dense et original en terme d’idées. Il présente une conception ambitieuse et courageuse de l’amour . Il analyse  les mécanismes responsables des difficultés relationnelles au sein du couple. Il épingle les erreurs, les tue-l’amour  qui conduisent  aux échecs et aux séparations. Il propose une liste de comportements à mettre en place pour rester connectés et faire grandir notre sentiment amoureux dans une relation sécurisante et lumineuse. Un incontournable, pour comprendre les secrets de l’amour et du bonheur de vivre à deux.

Belle lecture les amoureux !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.