Homme sexy : une affaire de femme

18 juillet 2016
, 0 Comments

L’homme sexy n’a pas de mode sexy à proprement parlé. Du moins ce n’est pas affiché comme tel. Lorsqu’on cherche « mode sexy homme » sur internet, on tombe directement dans les sous-vêtements sexy pour homme. Autrement dit, si tu veux être sexy, sors en string. A l’inverse, des pages entières de mode sexy pour femme s’affichent proposant quantité de tops, jeans, robes, jupes, chaussures et bien sûr quantité de sous-vêtements des plus coquins.

On pourrait en tirer une première conclusion hâtive: l’homme serait donc moins enfermé que la femme dans une image aliénante de la sexy attitude. Il aurait le droit d’être simplement lui-même et de s’affranchir des contraintes et des règles de la séduction. Une chance ? Pas forcément. L’homme est lui aussi épinglé par des clichés. Les gros clichés ont la vie dur : Quand on dit à la femme « Sois belle et sexy !« ,  on dit  à l’homme « Sois fort et musclé ! »

L’homme sexy ne l’est à travers le regard de la femme

Qu’en est-il vraiment dans la réalité de tous les jours ?

S’il n’y a pas de mode sexy pour les hommes, qu’est ce qui peut bien les rendre malgré tout  sexy ? Bien que l’homme soit lui aussi épinglé par des clichés du type « sportif et musclé »,  il lui reste une marge de manœuvre, sorte de zone libre, encore peu exploitée  (malgré une ouverture sur la mode et les cosmétiques), qui l’enferme beaucoup moins que la femme dans le carcan d’une image formatée. En réalité, l’homme sexy ne l’est à travers le regard de la femme. Plus précisément à travers l’imaginaire collectif de la femme qui, semble t-il, est alimenté par notre culture. La femme décrit l’homme sexy à travers une allure, un esprit, une attitude,une  catégorie socio-professionnelle,  pas à travers un type précis de vêtement. Le sexy chez l’homme serait donc une affaire de femme ? Pas tout à fait, car, ne l’oublions pas, notre culture a été beaucoup façonnée par des hommes.  Hum… Bien compliqué tout ça !

Un homme qui assure et qui sait nous écouter, mais aussi…

Venons-en au fait ! Qu’est-ce qu’un homme sexy de nos jours ? Voici une liste, non exhaustive, de ce qui ressort des sondages et des commentaires féminins :

-Un homme sexy est un homme bricoleur : Il sait quoi faire de ses dix doigts  et prend en main les travaux dans la maison.

-L’homme sexy est sportif :  Il entretient son corps et sa plastique pour envelopper sa belle de ses gros bras musclés.

-L’homme sexy sait mitonner de bons petits plats à sa belle qui veillera à ne pas trop grossir.

-L’homme sexy est un as du volant : Il sait conduire vite et en toute sécurité. Juste ce qu’il faut pour impressionner sa belle.

-L’homme sexy sait tenir ses comptes financiers : Il fait fructifier ainsi l’amour et l’admiration de sa belle.

-L’homme sexy a confiance en lui : Il sait ce qu’il veut et affirme ce qu’il est tout en restant respectueux. Ses petits doutes passagers le rendent d’autant plus craquant.

-L’homme sexy a beaucoup d’humour : Comme dit le dicton « femme qui rit, à moitié dans son lit ».

– L’homme sexy est aussi sensible, à l’écoute des nombreuses préoccupations de sa belle. Il sait être là quand sa belle en a besoin.

Un regard, une odeur, une démarche…

Et côté physique, ça ressemble à quoi un homme sexy dans la vie de tous les jours ? Il y a sans doute autant de types physiques d’hommes sexy qu’il y a de femmes. Hormis les moyennes constantes de l’homme plus grand que soi, et du musclé mais pas trop, juste assez  pour se sentir protégées, les femmes peuvent être sensibles au charme d’un rire, d’un regard, d’une odeur, d’une démarche ou de certains gestes. A cela, on ajoute le petit plus, très personnel à chacune d’entre nous, qui fait qu’on va tomber en amour pour lui.

Il y a donc de multiples façons d’être sexy. Avant tout, sachez Messieurs, qu’être sexy, c’est être soi et avoir suffisamment d’estime de soi pour le diffuser et le faire apprécier aux autres. On est encore loin de l’homme fragile, en quête d’identité ou en pleine mutation que l’on trouve chez certains grands couturiers ! Vu par Gucci notamment, l’homme est un transgenre empruntant aux femmes leurs accessoires : un sac, une paire de chaussures, une blouse à noeud. C’est l’homme hybride qui ne ressemble plus  vraiment à un homme, mais pas non plus à une femme. Un homme qui se cherche en quelque sorte ou pire ! Un petit garçon qui voudrait ressembler à sa maman.

Ah non alors ! Restez sexy comme vous êtes les martiens !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.