3 grands facteurs de stress dans le couple

19 septembre 2019
, 0 Comments

3 grands facteurs de stress épuisent notre couple et le poussent au Burn out. Routine, habitudes, sentiment de vide, déprime… Pourquoi en sommes-nous là ? En quoi nos manières d’être, au quotidien, impactent et usent notre relation amoureuse ?

3 grands facteurs de stress sont à l’origine d’un sentiment de désenchantement au sein du couple. Le stress, c’est quand le cœur et le souffle s’emballent en même temps, produisant dans le corps un état d’hyper vigilance.
Rien d’anormal, il s’agit de notre instinct de survie qui répond au signal d’un danger qui nous menace, et nous prépare à fuir ou à attaquer.

Ce qui est moins normal, c’est lorsque ce système se déclenche très souvent dans la journée. Si le stress peut être utile et positif  ponctuellement, il devient contre-productif et nocif, quand il s’active régulièrement. Tout se passe comme si la menace était là, en permanence. Une sursollicitation de ce mécanisme naturel provoque un affaiblissement général. Les capacités de résistance physique s’épuisent. Une grande fatigue s’installe avec des risques d’infection, d’anxiété ou de dépression.

De quoi sommes-nous menacés dans notre couple ?

3 grands facteurs contribuent à l’élaboration du sentiment amoureux, et du bien-être dans le couple : le soutien, l’entraide et la reconnaissance mutuelle. Négliger ces 3 éléments consiste tout simplement à négliger sa relation et sa-son partenaire.

Ces 3 grands facteurs s’inscrivent dans notre quotidien. De leur présence, ou de leur absence, dépendent notre estime personnelle, la qualité de notre vie, mais également notre santé mentale et physique. Car, l’absence de ces 3 grands facteurs dans notre relation, sont générateurs de stress.

Dans ses nombreuses conférences, Serge Marquis*, psychiatre canadien, spécialiste du stress, rapporte une augmentation importante de l’individualisme et du narcissisme dans nos sociétés occidentales.

Cette augmentation serait cause notamment de comportements inconscients qui auraient un effet fortement négatif sur l’être humain. Il serait ainsi porté à l’indifférence, à la négligence, à l’exigence sans retour.


« Le soutien, l’entraide et la reconnaissance mutuelle dans le couple sont trois facteurs collectifs très puissants pour nous protéger des effets du stress ou pour éviter que le stress apparaisse. »

Serge Marquis

Or, l’indifférence, la négligence, l’exigence sont 3 grands facteurs de stress pour celui ou celle qui le subit quotidiennement dans sa vie de couple.

Pourquoi ? Parce que la.le partenaire qui vit dans ce type de relation ne se sent ni soutenu.e, ni aider, ni reconnu.e.

Indifférence : antidote = soutien

Il n’est pas facile de vivre une relation avec un.e partenaire froid.e, insensible, éloigné.e. Son indifférence, son absence de curiosité à notre égard – ce que nous sommes profondément, ce que nous ressentons, ce dont nous avons envie, ce qui nous fait peur ou nous préoccupe, les contraintes, les obligations que nous assumons souvent seul.e – font que nous ne nous sentons pas soutenu.e, compris.e ou aider par notre partenaire : Pas de mot rassurant en cas d’échec ou de difficulté dans notre vie personnelle ou professionnelle. Pas de partage d’expérience ou d’émotions lors d’une épreuve de la vie, licenciement, maladie, décès, etc. Pas de solidarité face aux critiques ou reproches des autres… L’attitude insouciante et détachée, qu’il.elle nous renvoie, jour après jour, imprime en nous un sentiment de délaissement.

Négligence : antidote = entraide

Avec le temps et les habitudes, notre partenaire se laisse glisser dans le relâchement et la paresse. Tout semble acquis. C’est comme un oubli de l’autre. Il.elle ne fait plus d’efforts. Certaines paroles deviennent grossières, certaines remarques sont méprisantes. Il.elle pratique l’écoute distraite, les longs silences, comme si l’autre n’existait pas. La négligence, c’est aussi des gestes que l’on ne fait plus, des attentions disparues, des tâches qu’on laisse faire à l’autre, sans même y prêter attention. Ce sont des railleries, des moqueries, une irritabilité facile, laissant s’exprimer librement notre égo qui ne voit plus l’autre et ne le respecte plus. Cette dégradation de l’intérêt, du respect, et de l’aide, que l’on n’apporte plus à l’autre, le renvoie dans un sentiment de rejet et d’humiliation.

Exigence : antidote = reconnaissance

Etre à l’heure, savoir accueillir notre partenaire, l’écouter, se rendre disponible, rester séduisant.e, amoureux.se, attentif.ve. Participer aux tâches quotidiennes, prendre le relai quand c’est nécessaire, rendre la maison agréable et être soi-même agréable… Une multitude d’exigences dans un désert de reconnaissance. Pour certaines relations, le.la partenaire vit comme un dû ce qui lui est offert chaque jour. Tout se fait sans l’ombre d’un remerciement, sans l’expression d’aucune gratitude. On ne sait pas reconnaître l’engagement ni l’investissement de l’autre. Tout se reçoit dans le silence et l’inconscience des efforts fournis par notre partenaire. Parfois même, l’importance de sa présence n’est pas reconnue. Ce type de relation plonge le.la partenaire qui le subit dans un sentiment d’inutilité qui altère l’estime de soi.

Comment se protéger de ces 3 grands facteurs de stress ?

Selon Serge Marquis, « Le soutien, l’entraide et la reconnaissance mutuelle dans le couple sont trois facteurs collectifs très puissants pour nous protéger des effets du stress ou pour éviter que le stress apparaisse. »

On le voit, Il existe un lien réel entre ce que nous vivons quotidiennement et notre santé physique et mentale. Le stress peut générer diverses maladies : troubles digestifs, troubles cardio-vasculaires, hyperthyroïdie, anxiété, dépression, troubles sexuels…

Etre malheureux dans sa relation de couple n’est donc pas anodin. Cela a des conséquences directes sur notre physique et notre état psychique, impactant notre vie, à court, moyen ou long terme.

Réagir…

Il est primordial d’en prendre conscience afin de vivre notre couple autrement. Car ce n’est pas une fatalité. Il est possible, voire, nécessaire, de réagir. Dans un premier temps, apprenons à nous arrêter un peu, chaque jour, conseille Serge Marquis. Prenons quelques minutes pour respirer et nous relaxer. Ré-harmonisons-nous avec le moment présent et notre partenaire. Un excellent moyen de stopper les hormones du stress et de revenir au réel.

Voyons ce qui existe ici et maintenant. Observons-le, analysons-le, et si l’on s’aperçoit que quelque chose ne va pas, changeons-le.

Changer…

La meilleure prescription pour sortir du piège de ces 3 grands facteurs de stress, est de changer radicalement, et sincèrement, nos comportements. « Si tu changes de croyances, tu manifestes un nouveau monde » explique Bruce Lipton**. Transposer au couple cette idée que nous sommes toutes et tous les acteurs de notre vie, consisterait à dire « Si tu changes de comportements, tu manifestes un nouveau couple ».

La vie à deux est un chemin sur lequel on avance pas à pas, jour après jour, sans rien attendre… juste l’aider à suivre harmonieusement son cours.

*Serge Marquis : psychiatre et maîtrise en médecine du travail, auteur du livre « On est foutu, on pense trop ! »

**Bruce Lipton : Chercheur, biologiste, auteur du livre « La biologie des croyances. »

Réagir, changer, aimer au quotidien

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.