L’état amoureux, les signes qui ne trompent pas

10 juin 2017
, 0 Comments

L’état amoureux est sans doute un des plus raconté. Il sublime notre vie, fascine les écrivains , les artistes et les sciences humaines. Quelles sont les caractéristiques les plus courantes du sentiment amoureux ? Comment certains penseurs le décrivent ? Petit circuit d’idées sur un sujet dont on est  loin d’avoir fait le tour.

L’état amoureux semble intéresser, ces dernières années, de plus en plus les philosophes . C’est ce que remarque Martine Fournier, rédactrice dans Sciences Humaines. Deux raisons, selon elle, expliqueraient ce phénomène. Tout d’abord,  il serait lié à un regain d’intérêt pour les philosophies de l’Antiquité qui ont développé les concepts essentiels du bonheur et de la sagesse, mais aussi à  l’essor des sciences humaines. Sociologues, psychanalystes, psychologues se sont emparés du domaine, vaste et compliqué, de la relation amoureuse et de l’amour. Jacques Salomé fait partie de ce courant de la psychologie positive qui montre le caractère bienfaisant, exaltant et épanouissant de l’état amoureux qu’il décrit ainsi « Être amoureux est un état particulier qui nous donne une vitalité, une énergie, une créativité rare. Se sentir aimé, c’est découvrir des potentialités inexplorées, c’est s’éveiller au divin, c’est accéder au meilleur de soi« .

 

Les mystères de l’amour

Pourtant, malgré cette profusion de recherches, il semblerait que l’amour reste « un objet insaisissable, une alchimie d’émotions et de pulsions imbriquées, qui échappe à notre compréhension » explique Martine Fournier. « […] tous s’accordent, à l’instar de P. Bruckner, sur sa mystérieuse puissance de fascination : « Tomber amoureux, c’est rendre du relief aux choses, s’incarner à nouveau dans l’épaisseur du monde, et le découvrir plus riche, plus dense que nous le soupçonnions. » ajoute t-elle.

Pulsions, émotions, pensées obsessionnelles, attitudes  incontrôlables et parfois inexplicables, l’état amoureux interroge. Il existe pourtant quelques signes qui ne trompent pas et que chacun(une) est capable de décrire lorsqu’il(elle) est touché par cet de grâce. En voici quelques uns, parmi les plus cités et les plus récurrents, qui permettent d’identifier l’ état amoureux.

 

Les indices qui ne trompent pas

Le nœud au ventre :

un texto de son amoureux(se) et plus rien n’existe autour. On s’empresse de lire le message pour savoir de quoi il s’agit. Peu importe si on dérange tout le monde au milieu du trottoir ou de l’allée du magasin, l’essentiel est de savoir, de lire goulument les mots d’amour qui s’affichent sur l’écran et de s’assurer que tout va bien.

 L’attention focalisée :

Quoique nous fassions, nos pensées dérivent invariablement vers notre amoureux(se). Au travail, dans les transports, chez le coiffeur, au marché, entre amis, il y a toujours quelque chose qui nous rappelle à notre amour. Discrètement, on se laisse happer par une évocation tendre et amoureuse. Et soudain, un pétillement d’étincelles chaudes et électriques agite tout notre corps. On adore ressentir cette sublime sensation d’intimité au beau milieu d’une foule pressée et indifférente.

La recherche de proximité :

Tous les moyens sont bons pour se rapprocher de son élu(e). On s’arrange pour être ensemble le plus souvent possible. Une sensation de bonheur nous envahit quand il (elle) approche, nous touche, nous prend dans ses bras.

L’optimisme :

Les mauvaises nouvelles et les difficultés sont relativisées. L’amour donne des forces insoupçonnées pour voir les choses du bon côté et réaliser des projets. Les petites tracasseries du quotidien deviennent dérisoires, presque amusantes. Plein d’énergie et dans une euphorie latente, on rit plus facilement et on vit plus légèrement. La sérotonine, un neurotransmetteur qui intervient sur la régulation de l’humeur notamment, est sécrétée en grande quantité par les amoureux. C’est sans doute pour cela que l’amour est considéré comme un antidépresseur naturel.

♥ À cela, on peut s’ajouter une certaine dose didéalisation de l’être qui occupe votre esprit H 24. Il (elle) est ce que vous attendiez depuis longtemps. Il (elle) a un charme et des qualités exceptionnelles. Il (elle) vous apportera assurément tout ce dont vous avez besoin. On se sent unique avec l’unique, sorte de révélation d’une alchimie parfaite et inégalable.

Si l’on rehausse le tout avec une petite pointe de jalousie, juste ce qu’il faut pour faire comprendre à l’autre « je t’ai trouvé(e), je te garde », on obtient un portrait assez ressemblant de l’état amoureux.

Ce portrait vous ressemble ? Alors vous êtes sûrement amoureux(se). Seulement, attention ! Le seul moyen de l’entretenir maintenant, si vous souhaitez le conserver, c’est de l’alimenter, quotidiennement, avec un nutriment essentiel qu’on appelle l’amour.

Bel entretien les amoureux !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.