La première fois, les choses à savoir

24 juin 2017
, 0 Comments

La première fois, c’est comme un examen, on a peur de la rater. Alors, évidemment, on a tendance à se mettre la pression. Comment ça se passe, comment dois-je réagir, suis-je normal(e), vais-je  y arriver ? Les questions et les attentes se bousculent. Que faut-il savoir pour ne pas sécher le jour J ? 11 règles à lire, consciencieusement.

La première fois, c’est la perte de la virginité. Même si cet événement est important, qu’il compte dans votre histoire, ça reste quelque chose de simple et de naturel. Il faut ni dramatiser, ni idéaliser. Vivre ce moment le plus naturellement du monde sera la meilleure condition pour que ça se passe bien.

D’abord, et c’est la règle d’or,  ne rien attendre de particulier. On met de côté nos attentes, nos rêves, nos espoirs, nos objectifs. L’amour n’est pas une prouesse, c’est un ressenti. Plus on est détendu, mieux on ressent. Faites de ce moment un temps de découverte tranquille, pas un temps de performance qui doit forcément être réussi. N’attendez pas une révélation forte.

Et si ça se passe mal ? Inutile de dramatiser. Le rapport sexuel s’apprend et s’approfondit au fil du temps. La première fois est un moment de découverte et de démystification. On apprend progressivement à se connaître, à savoir ce qu’on aime et ce qu’on n’aime pas. Le mieux est d’en parler simplement avec son partenaire. C’est comme ça que, l’un et l’autre, vous vous découvrez et vous apprivoisez.

 

On ne saigne pas forcément

C’est l’une des questions les plus répandues chez les filles :

Est-ce qu’on saigne ? Le saignement correspond à la déchirure de l’hymen(tissu qui protège l’entrée du vagin) et c’est souvent juste une sensation, plus qu’une douleur. Parfois aussi, l’hymen est déjà déchiré avant la première relation sexuelle.

 

Ce n’est pas forcément douloureux

La douleur est souvent liée à une certaine appréhension chez la fille. La confiance, la détente, le plaisir d’être avec son petit ami permettent d’oublier nos peurs et de décontracter le vagin. L’essentiel est d’être prête, d’en avoir envie et d’être amoureuse.

 

Être prêt(e) :

Même si l’âge moyen du premier rapport sexuel se situe entre 17 et 18 ans pour les garçons et pour les filles, il ne suffit pas d’avoir l’âge requis pour être prêt(e).

Personne n’est obligé de faire l’amour. Être prêt(e), c’est d’abord une envie et un choix. Une personne qui vous attire, vous plaît, par sa sensibilité, ses gestes, ses paroles, son style, sa façon d’être avec vous, le respect qu’elle vous témoigne et l’intérêt qu’elle vous accorde. Tout cela va vous pousser vers elle et vous donner envie de partager une relation amoureuse. Être prêts c’est quand les gestes viennent naturellement dans une attirance mutuelle. Rien n’est forcé, tout est désiré.

 

En parler ensemble avant

Parlez tous les deux de vos craintes ou de vos envies. Racontez ce qui pourrait vous gêner, vous choquer ou vous bloquer. N’hésitez pas à vous confier l’un et l’autre sur ce qui vous influence ou vous a influencé : film, livre, magazine, premières amourettes, qui vous ont donné une première idée de l’amour et envie de le découvrir. Et, sans doute le plus important, parlez des sentiments que vous éprouvez l’un pour l’autre !

 

Un lieu tranquille

Choisissez un moment où vous êtes sûrs de ne pas être dérangés et d’avoir suffisamment de temps pour en profiter le mieux possible. Une chambre à la maison est idéale. Une première fois à la sauvette, entre deux portes, serait franchement dommage.

 

Prendre le temps

Prenez le temps de vous découvrir, en vous caressant, en vous embrassant et en vous parlant doucement. Laissez s’installer la  confiance et la complicité entre vous deux. Laissez monter le désir tranquillement.  La précipitation ne donnerait rien de bon et conduirait plutôt à un sentiment de frustration et d’insatisfaction.

 

Se protéger :

Dès la première fois, on risque de tomber enceinte ou de contracter des maladies. Dès la première fois, l’utilisation du préservatif est obligatoire et par la suite à chaque fois.

On se protège ainsi des IST (infections sexuellement transmissibles) et des MST (maladies sexuellement transmissibles). Ces maladies sont en augmentation et peuvent avoir des conséquences sur votre santé.

Vous pouvez préparer ensemble cette première fois en achetant les préservatifs et en regardant comment les utiliser. Assurez-vous qu’ils correspondent aux normes européennes.

Soyez attentifs à la taille (mesurer la taille du pénis en érection auparavant). Le préservatif est devenu un produit de consommation courante que vous pouvez trouver en pharmacie, au supermarché, dans les distributeurs automatiques du métro ou des toilettes publiques.

 

La meilleure position

L’amour n’est pas un enchaînement de techniques pour atteindre un orgasme paroxysmique. La position idéale sera la vôtre. Celle dans laquelle vous vous sentirez le mieux tous les deux. A vous de les découvrir et de les essayer. La plus rapprochante et la plus appréciée est celle qu’on appelle le missionnaire. Le garçon est positionné au-dessus de la fille qui est allongée sur le dos.

Ne vous mentez pas. Vous n’avez rien à prouver, rien à démontrer. C’est votre première fois, il est donc évident que vous n’êtes pas expérimenté (e). Il n’y a pas de performance à réaliser, juste un plaisir à partager. Parlez pendant l’amour, faites-vous part de vos sensations, dites si vous aimez mais n’hésitez pas à dire aussi si vous n’aimez pas. Vous serez d’autant plus à l’aise les fois suivantes. Mieux vous vous connaîtrez, plus épanouissante et joyeuse sera votre relation.

 

L’orgasme

Atteindre l’orgasme ne doit pas être votre recherche primordiale. Il se peut que le garçon ait une éjaculation rapide et que la fille n’atteigne pas l’orgasme, c’est tout à fait normal. Il faut d’abord apprendre à connaître son corps, ce qui lui plaît et le stimule pour développer et éprouver les sensations du plaisir. Au fil de votre deuxième, troisième, quatrième fois… vous apprendrez de plus en plus l’un sur l’autre, et vous ferez de mieux en mieux l’amour ensemble.

Petit truc pour retarder l’éjaculation : se retirer quelques secondes du vagin pour éviter la montée du flux sanguin avant de recommencer la pénétration.

♥ Petit truc pour stimuler l’orgasme chez la fille : caresser régulièrement le clitoris, même pendant la pénétration.

 

Ne soyez pas déçus

Vous n’avez pas atteint le septième ciel, votre érection était insuffisante, vous étiez stressé(e), mal à l’aise, maladroit(te)… Ce n’est pas grave, les premières fois sont faites pour découvrir et pour apprendre. Partagez jusqu’au bout cette première expérience ensemble. Collez-vous l’un contre l’autre, exprimez ce que vous ressentez après cette première fois. Parlez de vos maladresses et riez-en tous les deux. Dites-vous que ce sera mieux la prochaine fois. C’est l’occasion de s’apercevoir que, dans la vraie vie, ça ne se passe pas comme au cinéma. Rien n’est parfait tout de suite, et rassurez-vous, ce ne le sera sans doute jamais.

Belle découverte les amoureux !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.